Guide d’achat d’un casque de réalité virtuelle

La réalité virtuelle: comment ça marche?

 

Décidément, le monde de l’audiovisuel ne cesse d’évoluer, surtout avec le développement de la réalité virtuelle, une technologie immersive permettant de plonger dans un univers numérique. Et oui, je vous le dis, nous ne sommes pas encore arrivé au bout de nos surprises puisque c’est un pas en avant vers le futur.

Par définition, la réalité virtuelle est l’ensemble des techniques utilisées pour simuler numériquement un environnement et offrir une expérience d’immersion. Ainsi, l’utilisateur est totalement coupé du monde pendant un certain temps, et est livré à un monde virtuel. Le début d’une longue aventure…

 

Comment bien choisir un casque de réalité virtuelle?

En comparaison avec mes expériences passées, je vous dis, on n’est jamais assez prudent lors de nos achats. Donc, il faut retenir les points suivants :

La compatibilité

Cela dépendra de la façon dont vous voulez vous en servir. Si vous êtes un gamer dévoué, pensez à vérifier que le casque est compatible avec votre machine ou votre console de jeu. Pour information, la Playstation VR ne fonctionne que sur la Playstation. De même pour un casque réalité virtuelle de type Oculus ou bien le Vive, votre ordinateur doit être bien performant. En revanche, pour les casques réalité virtuelle de Smartphone, ceux disponibles sur le marché sont universels sauf le Gear VR de Samsung qui ne marche que sur un appareil de la même marque.

La qualité de l’affichage

Il serait bien dommage d’investir dans l’achat d’un casque vr si vous ne disposez pas du matériel adéquat. La qualité de l’affichage dépendra grandement de l’interface d’affichage, notamment de sa définition. L’Oled serait profitable mais de nos jours, le 4K et le Ultra HD sont très en vogue et ne manqueront certainement pas de vous épater.

Pour ne pas se tromper, assurez-vous que les espacements entre les pixels soient au minimum. L’image obtenue dans votre casque devrait être la plus fluide et la plus correcte possible pour une meilleure expérience. Ainsi, votre session de jeu et votre visualisation seront des plus exaltantes.

 La réactivité

Aucun mouvement de latence ne devrait être aperçu lorsque vous jouez. Ce serait tellement frustrant et désagréable si les mouvements n’étaient pas transcris en temps réel ou qu’un décalage viennent perturber lors d’une session. Pour éviter ce genre de problème, votre casque doit être muni des meilleurs capteurs de mouvement dernier cri. C’est un point à ne surtout pas négliger.

Le confort

Un objet trop lourd ou trop encombrant peut nuire et ne pas vous mettre à votre aise. Jouer, à la longue, risquerait d’être vraiment fatiguant. Pourtant, cela devrait être une partie de plaisir. Il y pas que ça, il faut aussi que votre casque épouse parfaitement la forme de votre visage et de votre crâne, et ne gêne pas au niveau du front et du haut du nez. Le confort devrait être un critère de sélection, sans quoi vous risquerez d’être déçu. Si vous portez des lunettes, il doit être ajustable et réglable.

Le contenu

Je le cite, il y a pas mal de sites où vous pourriez télécharger des applications et jeux en mode réalité virtuelle. Google Cardboard est une référence si vous utilisez les Cardboards VR. Si vous êtes branché HTC, la plateforme de Steam VR a une riche bibliothèque contenant diverses applications. Et pour l’Oculus Rift, la plateforme Oculus devrait être suffisante. En fait, à chaque marque, le contenu diffère. Vous devriez juste bien choisir celui qui vous sied le mieux.

Le rapport qualité/prix

Que dire ? Je trouve que les casques autonomes sont mieux faits et plus immersifs donc de meilleure qualité. Ceci-dit, leur prix assez élevé est justifié. Sans doute, pour permettre à tout le monde de s’en acquérir ! Les casques mobiles ou Cardboards ont la particularité d’être beaucoup plus modestes et plus simples d’utilisation. Donc leur prix est largement en dessous des casques autonomes, certes, mais ils sont quand même agréables et réjouissants.

En conclusion, si je devais émettre un avis personnel sur la réalité virtuelle dans toute sa splendeur, ce serait trop long. Je vous laisse l’expérimenter à votre façon en vous conseillant tout de même quelques sites pour commencer. Après, vous aurez marqué votre territoire. Bonne séance virtuelle !

 

Les dispositifs nécessaires pour un casque de réalité virtuelle

Il existe un grand nombre de dispositifs, spécialement conçus pour donner les impressions réalistes tant recherchées par l’utilisateur. Et aujourd’hui, quand nous parlons de réalité virtuelle, la première chose qui nous vient en tête est « casque VR ». C’est normal, puisque c’est un outil essentiel dans ce domaine. Les casques de réalité virtuelle ont été démocratisés et lancés sur le marché avec des modèles variables en prix et en qualité.

Le casque est déterminant, certes, mais ce n’est pas le seul outil que l’utilisateur se sert. En effet, il doit aussi avoir en sa possession un autre dispositif fondamental, une télécommande ou une manette pour lui permettre d’interagir avec ce qu’il voit. Sans cela, la personne reste un spectateur et ne peut ni toucher, ni entrer en contact avec l’univers numérique dans lequel il est plongé.

A part le casque VR et la télécommande (ou la manette), l’utilisateur peut aussi se doter d’autres accessoires. Par exemple, un masque VR permet de sentir différentes odeurs, un tapis numérique offre la possibilité de marcher comme dans la réalité, même des capteurs sensoriels peuvent être placés à différentes parties du corps et tant d’autres.  

 

La réalité virtuelle et les jeux vidéo

L’arrivée de la réalité virtuelle dans le domaine de la vidéo ludique marque un grand changement pour les fans de jeux vidéo. Si auparavant, le joueur voyait son personnage diffusé sur un écran, maintenant, il peut entrer dans la peau de son avatar. Ce qui ajoute plus de sensations et de réalisme. Personnelkement, je vous assure que jouer à un jeu en mode réalité virtuelle est à couper le souffle, à moins que vous ne soyez pas un gamer dévoué comme moi.

De même, le domaine vidéo ludique est certainement celui qui exploite le mieux la réalité virtuelle. De nombreux casques destinés à jouer à des jeux vidéo. D’ailleurs, plusieurs jeux sont maintenant disponibles en réalité virtuelle, toutes catégories et tous âges confondus. D’ailleurs, le nombre de développeurs qui s’y applique ne cesse d’augmenter. Et avec des titres célèbres comme Skyrim, Farpoint, Catan VR et bien d’autres encore, aucun risque que ça déraille.

En outre, des casques VR sont spécialement utilisés pour le jeu. Je cite le plu célèbre : la Playstation VR qui exploite au maximum les capacités d’une console PS4. D’autres peuvent être polyvalents, mais tout aussi performants comme le HTC Focus, successeur du fameux HTC Vive ou l’Oculus Rift qui verra des améliorations dans futur proche.

 

Quelle carte graphique pour un casque de réalité virtuelle?     

La navigation dans le virtuel doit offrir un gaming dépourvu de mal de mer. Dans cette optique, la carte graphique joue le rôle du moteur qui fait tourner le visuel. Mais laquelle choisir ?

Presque toutes les cartes graphiques d’une puissance équivalente à la Ge Force GTX 1060 de NVIDIA sont compatibles avec les casques de réalité virtuelle.

Malheureusement, vous devez être un peu plus rusé. En effet, si vous voulez utiliser avec une carte bon marché, le rendu graphique sera de même. Si vous désirez des images plus fun, plus vivantes et plus réalistes, il vous faut investir sur les cartes haut de gamme, plus cher et plus performantes, à l’exemple de Gigabyte GeForce GTX 1080 Ti Turbo.

Je tiens à souligner que ce ne sont pas les casques qui posent problème, mais les jeux en elles-mêmes. Chaque jeu nécessite une certaine performance graphique qui lui est propre. Et les gros titres du genre GTA V, Assassin’s  creed, Valkyria et autres encore, requièrent pas mal de puissance sous le capot. Et plus le temps passe, plus les jeux évoluent et deviennent de plus en plus gourmand en termes de puissance et d’intensité graphiques. D’où la nécessité de revisiter sans cesse sa machine et d’améliorer sa carte graphique.

 

 

 

Quelle carte graphique pour un casque de réalité virtuelle HTC Vive?  

Pour le HTC Vive, je vous suggère la GeForce GTX 1070, la benjamine de chez NVIDIA. Pourquoi celle-ci si d’autres feront bien l’affaire ? Cette carte graphique améliore nettement la qualité de l’image et triple les performances graphiques par rapport à l’ancienne version GeForce GTX 970.

NVIDIA a créé des capacités spécialement dédiées à la réalité virtuelle avec la carte GeForce GTX 1070. Elle trône à la seconde place des cartes graphiques gaming et apparaît comme la plus avancée de toutes. Vous allez être surpris par la qualité et la fluidité de l’image ainsi que les gestions de couleurs. Surtout que l’amélioration paraît plus vraie que nature dans la gestion des ombres. A essayer !

Une autre proposition, la MSI GTX 1070. Elle bât tous les records et booste votre PC en présentant une clarté d’image sans pareil. Bien accompagné, le gameplay sera au rendez-vous et le jeu sera plus vif et plus mature ! Que du plaisir pour les pupilles !

J’ai aussi essayé l’AMD Radeon R9 290, idéale pour votre HTC Vive. Une petite bombe pour plus de pixels! Si vous souhaitez vous immerger davantage dans le virtuel avec votre HTC Vive, je vous la conseille.

 

Alors, vous avez de la chance puisqu’on a testé exclusivement pour vous. Maintenant, vous disposez de tous les petits détails qui font la différence pour vous aider à choisir…